mercredi 21 septembre 2011

Dernière Pentecuîte avant la fin du monde...

Le conseil municipal a tranché, plus de fêtes à Vic pour les Pentecôte 2012 et 2013.
La musique des bandas, la présence des commerçants et de quelques festayres accompagnés d'une banderole "Pentecôte Supprimée = Mise à Mort de notre Identité" n'auront pas pesé lourd sur la balance.
Corridas et Novillada (?!) maintenues mais le club taurin s'inquiète : "pendant les trois jours de corrida, une grande partie des jeunes vient assister aux corridas. L'absence de ce public-là pendant plusieurs années entraînerait la fin des arènes, la fin de la Pentecôte et la mort de Vic-Fezensac", plutôt pessimiste mais réaliste. Les Arènes Joseph Fourniol ne feront pas le plein cette année... Cependant, quelques fidèles de la peña El Cotín seront présents pour "grêler", monter sur le Toro de Ruiz Miguel, et emmerder les aficionados qui ont la flemme de marcher, qui n'aiment pas le bruit, ni la viande saoule. Grêleuses, Grêleurs, nous vous attendons dès le vendredi 25 mais 2012 à l'heure de l'apéro autour des corales pour découvrir les toros et commencer la fête !

3 commentaires:

  1. Le rendez vous est pris.

    RépondreSupprimer
  2. Se saoûler pour faire la fête, ou être saoûl parce qu'on a fait la fête.La différence est importante....
    La mairie de VIC n'a pas voulu traiter le problème à la racine et prend une drôle de décision.Sûrement que les nuisances importantes ont mécontenté trop d'habitants et ne rien faire revenait à perdre beaucoup de voix pour la prochaine élection municipale.Que ceux qui aiment la fête trouvent la pillule amère se conçoit que ceux qui aiment se saoûler pour se saoûler la gueule aillent sur le premier parking d'Auchan venu,ils auront de quoi se satisfairent avec en plus un centre d'approvisionnement tout proche.

    RépondreSupprimer
  3. "Les vieilles chouettes sont à la fenêtre pour voir si l'on boit!! ah! ah! Ah si elles savaient, comme on les emmerde, elles n'y seraient pas !! ah! ah!"

    RépondreSupprimer