mercredi 11 juillet 2012

LA vision du G10

 Le 17 mai 2010, après avoir combattu novillada très encastée de Moreno de Silva, Paco Chaves lâchait à une caméra : "ganaderías de éstas no debían ni de existir o por lo menos si existen que no exijan pegar un muletazo a un toro sino andar con ellos."

 Le 8 juillet 2012, après avoir vu à la télé la novillada de Javier Molina, El Juli, chef du G10, tweete un petit : "Me parece una autentica verguenza q un novillero se tenga q poner delante de un torazo...es ir en contra del futuro del toreo."
Son estocade estampillé JULIPIE® , son école qui formate les novilleros, son G10 qui essaye de diriger toute la fiesta, est ce cela le futur del toreo ???!!!

4 commentaires:

  1. en clair tu es en phase avec dédé du vieux boucau....

    RépondreSupprimer
  2. oui, il est dans une phase torista en ce moment, mais si céret se passe mal, il peut changer de bord !!! :)

    RépondreSupprimer
  3. En matière de changement de bord, ne pas oublier que le boucalien est un navigateur à (perte de) vue. Ces mecs-là du G10 sont coupés de la réalité, comme ceux du G20, ou du G30. Aujourd'hui, DD les condamne du bout des lèvres. Demain, il reviendra à ses travers, guidés par le négoce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. encore une preuve aujourd'hui... article à suivre!

      Supprimer