lundi 7 septembre 2009

Henri et le jambon

Mr Ponce du haut de vos milliers de toros combattus vous nous avez pris pour des jambons. Bien qu'à Bayonne, vous auriez pu éviter de le faire. Certes, vos deux adversaires ne permettaient pas de dérouler votre interprétation toute personnelle du toreo, votre tauromachie faite d'élégance et de petit pas mais quand même. Pas une vraie passe de toute l'après-midi, une envie très relative de se battre (peut-être que le repas de midi de l'hôtel du palais vous était resté sur l'estomac) , des jambes un peu lourdes que vous vouliez dégourdir (si, si rappelez vous cette vuelta au 4ème!?) , de prudentes estocades façon brochette ..........mais un vrai talent de magicien car le public bayonnais ne vous en tînt même pas rigueur. Vous avez pris votre confortable cachet mais vous n'avez pas payé comptant alors je suis reparti pas content. Devenez hors de prix pour nos arènes françaises, ça nous fera des vacances de ne plus vous voir.Respect pour tout ce que vous avez pu faire, mais bronca pour ce 6 septembre où à défaut d'être vous vous êtes contenté de paraître.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire