mardi 20 août 2013

Convalescence

Tanquisto de Cuadri, sortit en première position le 15 aout à Dax, n’a pas fait de vuelta al ruedo pour deux raisons : la présidence ne l’a pas souhaitée et le public ne l’a pas réclamée.

Fernando Cuadri devra se contenter d’une ovation à l’arrastre.

Tanquista, toro complet, avec poder et bravoure, bien que se réservant dans la charge sur la muleta hésitante de Castaño, a livré un combat rude et mourut  boca cerrada.

Tanquista surclassait bien des Desgarbado, mais il n’a pas fait de vuelta.

A Dax,  aficionados et occasionnels se regardent en chiens de faïence sur les gradins….on n’ose plus trop se manifester depuis  le scandale des Pilar en 2005,  la connerie desgarbadesque de 2008  et l’émeute traumatisante de 2011 …on traine un petit boulet mal débarbouillé dans le conscient collectif.

Public en équilibre entre deux eaux, période d’introspection  attentive.

L’organisateur qui travaille sur le premier tercio, la bascule affichée, le picador superflu que l’on fait renter.  On part donc à la recherche du sens perdu. Ce sera long. Il faudra perdre encore quelques kilos de suffisance, accepter des vides dans les gradins, retrouver une tranquillité, une  modestie, le rythme du pignada.

Alors un jour,  quand sort un Toro brave chacun s’y retrouve.

El Ubano

3 commentaires:

  1. Qu'il est bon de lire qu'un Cuadri et quelques efforts peuvent commencer à guérir d'une atrophie de l'aficion...

    RépondreSupprimer