samedi 7 janvier 2012

La Planete des Singes

À la fin du film éponyme de 1967, sur une plage, Taylor joué par Charlton Heston en découvrant les restes de la Statue de la Liberté comprend que la planète des singes est en réalité la Terre.
Dans ce dénouement choc il maudit l'espèce humaine qui récoltant ce qu'elle a semé a cassé son beau jouet,conclusion désespérée et sans retour arrière possible.
En passant de l'Intérieur à la Culture, la tauromachie espagnole a généré un monstre à 10 têtes qui veut prendre le contrôle économique et financier du monde taurin.
En chef de meute de nos singes savants, l'avisé et le tout puissant Juli qui veut gagner toujours plus!
Depuis la chute du mur à Berlin, bien d'autres murs symboliques s'écroulent en cette période de lent et décadent déclin des systèmes.
Dans des soubresauts convulsifs le mundillo tente désepérément de survivre.
Il prédomine une atmosphère putride de fin de règne et notre passion prise en otage étouffe!
Je ne sais pas qu'elle sera notre statue de la liberté, quel sera notre Taylor, mais il est aujourd'hui bien à craindre qu'un jour devant des gradins mangés par la broussaille, le dernier de nos templiers maudisse à son tour ce que nous aurons fait de la tauromachie de son art seculaire et de sa culture victime de notre propre bêtise.

video

En attendant notre Zorro renard rusé qui fait sa loi,justicier masqué qui remettra de l'ordre dans la maison, à nous de jouer les Bernardo de service.Faire les bons choix ,refuser de manger la soupe que l'on souhaite nous servir à tout coup, ne plus laisser ouvertes les autoroutes du succès facile.
A spéculer avec nos émotions, nos traders taurins nous conduisent à leur perte et nous entraînent avec eux dans l'abîme.
Et sans tomber dans la critique systémique, le septicisme chronique, il n'y a aucune raison de se noyer sans tenter de se sauver.Exiger et admirer sont ils si incompatibles?
Affiches pour gogos et affiches pour bobos des grands circuits ne sont pas les seules alternatives, en prenant quelques chemins de traverse, il y aura bien des occasions de croire encore qu'un avenir est possible sans pour autant que les vedettes ou pseudo-vedettes de la toreria en soient le centre névralgique.



1 commentaire: